Randonnée au Lac Bouillant sur l’île Dominique – Caraïbes – (Boiling Lake)

boiling lake
0 Partages

Cette randonnée est très originale, par les paysages rares qu’elle offre à découvrir. En effet, Boiling Lake, comme l’appellent les locaux est au cœur de la zone volcanique de l’île de la Dominique. Cette île, (à ne pas confondre avec la République Dominicaine) se situe entre la Guadeloupe et la Martinique (voir mon article consacré à la Dominique).

Cette randonnée est, quant à elle, située au cœur de l’île dans sa partie la plus volcanique. Elle circule au cœur du parc national de Morne Trois Pitons. Partie volcanique toujours en activité, avec ce lac bouillant et toutes ses sources chaudes à l’entour !

La carte, le profil du dénivelé et le fichier GPS


Carte Randonnée Lac Bouillant
La randonnée part du parking de Titou Gorge, monte à Morne Nicholls et redescend par la vallée de la désolation pour remonter ver le lac bouillant.

Téléchargez le fichier GPS du parcours

Profil randonnée Lac Bouillant
Ce profil de dénivelé présente la randonnée Aller/Retour au lac Bouillant.

Niveau de difficulté

Cette randonnée est longue, environ 6 heures aller/retour. Le climat la rend parfois difficile avec du vent sur les crêtes, de la pluie fréquemment au cours de la journée. Cela rend potentiellement le parcours glissant et notamment dans la descente de la vallée de la désolation.

Matériel conseillé

  • une bonne paire de chaussure de randonnée avec des semelles qui adhèrent bien dans la boue grasse (de type glaise) ;
  • un GPS, si vous randonnez sans guide ;
  • un coupe vent à minima et une protection de pluie sont fortement recommandés ;
  • une réserve d’eau potable permettant de faire l’aller/retour par temps chaud. Au moins 1,5 litres par personne ;
  • de quoi vous restaurer pendant le parcours (pique-nique et en-cas).

Description de la randonnée

Petite précaution avant de démarrer

Vérifiez avant de partir :

  • qu’il n’y ait pas une interdiction d’accès au  lac bouillant. En effet, parfois son coté éruptif s’accélère et devient dangereux. Dans ce cas, la randonnée est interdite tant que le calme n’est pas à nouveau de rigueur. Les locaux savent par les infos, si le lac est en de bonnes dispositions, ou non. Il suffit de le leur demander. L’office du tourisme de Roseau peut également vous donner ces informations ;
  • que la météo soit bonne autant que possible 😉

Pour bien démarrer

Le départ se fait depuis un petit parking en sortie de Laudat, à quelques kilomètres de la capitale Roseau. Attention, la Dominique possède des indications très rares et mieux vaut s’équiper d’un GPS, tant pour circuler en voiture, qu’en randonnée pédestre. Le fichier GPS que je vous joins vous permettra de réaliser ce parcours et de trouver le parking facilement. Pour ce qui est de la carte GPS, je vous recommande de télécharger la carte des Caraïbes disponible gratuitement sur Open street Map. Son usage est parfait tant en randonnée que sur route. Ceci en chargeant la carte topographique qui est plus complète. Voici le site qui regroupe l’ensemble des carte OSM pour GPS Garmin gratuitement

Si vous arrivez de bonne heure, vous pourrez peut-être échapper à l’assaut des guides locaux. Ils sont en effet nombreux à attendre les clients sur le parking (normalement leur accompagnement est obligatoire !).

Personnellement, j’ai préféré partir tôt, afin de faire cette randonnée en toute tranquillité. Surtout sans la foule des touristes et de leurs guides plus folkloriques que montagnards.

Une fois en chemin

Après le parking, il faut prendre la petite route qui monte jusqu’aux vasques de Titou Gorge. Ensuite, le chemin monte à droite par un premier escalier de bois, puis par un sentier équipé de rondins (glissants). On monte alors jusqu’à la limite sud de la vallée de la désolation sur une crête où l’on aperçoit la mer.

De la crête on aperçois la mer
Vue depuis la col de Morne Nicholls. La mer au loin !

Crête à partir de laquelle on aperçois également le nuage de vapeur du lac bouillant au fond de l’immense vallée de la désolation.

Les vapeurs du lac Bouillant
Depuis le col de Morne Nicholls on aperçoit le lac bouillant par ses vapeurs au fond à droite.

Puis après le col de Morne Nicholls, on descend vers la vallée de la désolation par une pente boueuse et raide (la prudence est de mise). Une petite partie nécessite de mettre les mains, certains préfèrent les fesses ! 🙂 Après quelques efforts, on  arrive au pied de cette pente glaiseuse, dans la vallée de la désolation. Vallée qui offre un paysage atypique de sources et de fumerolles hétéroclites par leurs formes et leurs aspects (voir la galerie photos ci-dessous).

La vallée de la désolation
La vallée de la désolation offre un paysage impressionnant !

Une fois au fond de la vallée, il ne reste plus qu’à suivre la rivière qui descend en son centre. Puis, après avoir franchi une gorge assez resserrée et dépassé quelques belles vasques, on prend à gauche pour monter en pente douce vers le lac bouillant. Qu’on atteint alors facilement, en terrain dégagé.

Arrivée en pente douce au Lac Bouillant
Dernière montée vers le lac Bouillant, dont on aperçoit les vapeurs à droite.

Arrivée au lac bouillant

Attention à ne pas trop vous en approcher ! Car les vapeurs qui s’en dégagent, peuvent être chargées de gaz toxiques. Il est donc prudent de rester sur la petite vire qui offre une belle terrasse en surplomb du lac. Cette terrasse est balayée par le vent et donc les vapeurs ne font que passer à cet endroit. Vous pouvez, sans danger, vous y arrêter pour prendre des photos. Pour ce qui est du pique-nique, je vous recommande néanmoins de vous en éloigner et de préférer la belle vue dans la descente vers la rivière de la vallée de la désolation.

boiling lake
Le lac est impressionnant par les énormes bulles de gaz qui se forment en permanence à sa surface à grand bruit !

Pour le retour au parking

Le retour se fait par le même chemin en sens inverse. Si vous êtes parti tôt, vous allez à votre retour croiser les groupes qui s’y rendent avec les guides. Vous comprendrez alors, pourquoi je les qualifie de folkloriques 😉

Après avoir récupéré votre voiture, je vous recommande pour terminer agréablement votre journée, de vous rendre dans les nombreux bains chaud aménagés sur les résurgences du volcan (Wotten Waven). Ce sont souvent des endroits très agréables.

Pour moi, cette randonnée reste dans ma mémoire comme une des plus belles journées que j’ai passé à la Dominique.

À faire absolument !

Article complémentaire

Liens utiles pour préparer cette randonnée

La galerie photos

Cette galerie présente les photos en ordre chronologique avec les explications complémentaires :

0 Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.