Le tour de la vallée de Chaudefour Sancy

La vallée du Chaudefour est comme un écrin préservé sur les flancs du massif du Sancy. J’affectionne particulièrement ce parcours qui offre une grande variété de paysages.

En effet, la vallée du Chaudefour est réputée pour sa flore alpine, ainsi que pour les deux dykes acérés de la Dent de la Rancune et de la crête du Coq, lieux prisés des grimpeurs du coin. De plus, ce parcours débouche en apothéose au pied de la partie sommitale du Sancy, qu’il convient de gravir pour parfaire ce magnifique parcours.

Cette randonnée autour de la vallée de Chaudefour s’effectue en boucle et offre ainsi une randonnée à la journée très agréable. Il est bien sûr recommander d’emporter un pique-nique afin de s’arrêter sur les hauteurs pour contempler ce spectacle.

Les chiffres clefs

  • Distance : 16 km
  • Durée : 5h00 de marche (hors arrêts et variantes)
  • Montée (D+) : 1047 m
  • Descente (D-) : 1047 m
  • Point de départ : 1115 m
  • Sommet : 1885 m
  • Balisage : Vert

La carte et le tracé GPS

Téléchargez le fichier GPS du parcoursCliquez pour télécharger la trace GPS

Départ/Arrivée

Le point de départ de cette boucle se situe sur le parking de la station de Chambon des Neige. En haut de ce parking, se trouve l’excellent hôtel/bar/restaurant, Les 500 Diables. Vous pourrez vous y restaurer, voir même y séjourner si vous recherchez un hébergement confortable et paisible. En effet, je prends toujours beaucoup de plaisir à m’y arrêter en fin de randonnée afin de prendre un verre ou de me restaurer.

Équipement et conditions

Pour réaliser ce parcours, il faut l’équipement classique de randonnée :

  • de bonnes chaussures de marche,
  • un sac à dos avec tout ce qui faut dedans pour le secours
  • des battons sont recommandés afin de stabiliser la marche et de ménager les articulations en descente
  • la règle des trois couches avec bien sur coupe vent et tenue imperméable car le climat change toujours vite en montagne.
  • il faut prendre l’eau nécessaire pour la journée car il y a peu de point de ravitaillement en chemin

Par ailleurs, les crêtes du Sancy sont soumises aux vents forts. Il faut donc faire attention lors des passages en bord de crête et surtout être équipés de vêtement adéquat en fonction du climat.

Le tour de la vallée du Chaudefour

Après avoir laissé la voiture sur le parking, vous allez passer derrière le restaurant des 500 Diables puis prendre immédiatement à gauche. Vous vous engagerez alors sur un très joli sentier qui longe au sud le bois de Sarrevielle. Ainsi, le chemin passe, sans trop de dénivelé, sous le Puy Jumel pour rejoindre le fond de la vallée du Chaudefour. Cette première partie est très agréable car elle permet de chauffer tranquillement les muscles sans trop d’effort grâce au faible dénivelé.

Le matin au lever du jour, les conditions atmosphériques sont douces et favorables pour les aérostiers qui, chaque matin, admirent les monts d’Auvergne de haut !

La cascade de la Biche

Lorsque vous atteindrez le fond de la vallée du Chaudefour, vous pourrez visiter en aller/retour la cascade de la Biche. Elle est située en fond de la vallée sur les pentes du Sancy. Des panneaux vous indiquent clairement la bonne direction. Ce n’est pas un point de passage obligatoire mais si vous avez le temps cela peut être sympa d’y passer. Ne vous attendez pas à une énorme cascade car il s’agit l’été d’un petit ruisseau. C’est plus impressionnant l’hiver pendant les pluies🤔.

La montée

Lorsque vous arriverez au croisement caractéristique du fond de la vallée de Chaudefour, vous obliquerez à gauche. Ainsi, vous rejoindrez la pente qui vous mènera à la crête sud de la vallée de Chaudefour. Et après avoir passé un petit pont qui enjambe le Rau de la biche (ruisseau), vous commencerez l’ascension des pentes du Puy Ferrand. Là, vous commencerez par un très joli sentier forestier qui monte en lacet après avoir traversé un champ de grosses pierres qui dure un petit moment.  Puis, vous déboucherez sur les alpages vers 1300 m d’altitude. Il est à noter que si vous partez tôt, vous pourrez peut-être rencontrer dans la forêt à cet endroit de grands animaux (biches, sanglier, etc…).

Enfin après une heure de montée dans la forêt, vous arriverez sur les alpages en partie découverte.  Alors, vous aurez le Sancy en ligne de mire au fond du paysage. Vous n’aurez plus ensuite, qu’à suivre le chemin en crête jusqu’au sommet. Le paysage est alors dégagé de part et d’autre, au sud comme au nord, ce qui offre une superbe vue des deux cotés.

Attention, un peu plus haut, l’ancien passage par le Puy Ferrand (1854 m) est maintenant fermé afin de limiter la dégradation de l’écosystème. Si vous souhaitez tout de même vous y rendre vous pouvez y aller depuis le col où convergent les remontés mécaniques. Il faut alors prendre à droite derrière la crête pour revenir vers ce sommet. Cela permet de contempler, en vue plongeante, la splendide vallée du Chaudefour.

On voit le sentier qui monte vers le Puy Ferrand à gauche et au fond au milieu on devine le sommet du Puy de Sancy

Le sommet du Sancy

Pour terminer cette ascension, il convient, même si ce n’est pas obligatoire, de monter au sommet du Sancy. Cela représente une dizaine de minutes de monté depuis le col de la Cabane. Si vous faites ce dernier effort, vous aurez le plaisir d’être au sommet du massif central et de pouvoir contempler à 360°, un paysage millénaire !

Attention, le sommet du Sancy est, pendant les périodes estivales, très fréquenté par les touristes. Dès 9h du matin le téléphérique de la vallée du Mont-Dore les déverse nombreux à proximité du sommet . Donc si vous y arrivez tardivement, vous serez inévitablement dans la foule. C’est une des raisons pour lesquelles, je vous recommande de partir tôt. Personnellement, j’ai souvent eu le plaisir d’être seul le matin au sommet du Sancy et je vous assure que cela est bien plus agréable 😉.

Au sommet du Puy de Sancy tout le monde essaie de repérer les Puys voisins

La descente

Après le sommet du Sancy on redescend sur les pentes qui mènent à la station dans la vallée du Mont-Dore par le GR4E. Puis, il faut obliquer à droite au Pan de la Grange, vers le Puy Cacadogne (1785 m) qui domine la crète du Coq. On est alors sur les crêtes nord qui dominent la vallée de Chaudefour. Ensuite, on passe le dernier Puy des Crebasses pour redescendre par le sentier (PR) qui longe les anciennes pistes de ski (démontées depuis 2002) vers le parking de Chambon des Neiges.

Depuis sa crête nord, une vue plongeante sur la vallée de Chaudefour. À droite au fond le sommet du Puy de Sancy.

Vous pourrez croiser de nombreux animaux sur ce parcours, vaches, chevaux, moutons etc… Néanmoins, regardez également dans les airs car les grands rapaces des monts d’Auvergne vous surveillent 😉

Bonne rando !

Les liens

Galerie photos

Laisser un commentaire