Paglia Orba | Ascension par la voie normale

Paglia Orba
0 Partages

Paglia Orba, en culminant à 2525 mètres, est le second sommet de la Corse par sa hauteur, mais souvent aussi, le premier par le l’émotion qu’il suscite. C’est une montagne très caractéristique de par sa forme si particulière et par sa proximité avec le Capu Taffunatu (2335 m). Ce qui signifie littéralement « tête trouée ». Nom issu de son célèbre trou (de 35m de long par 10m de haut !) qui transperce totalement la montagne. Il se voit très bien depuis le golfe de Porto, ainsi que d’une bonne partie des points culminants de la côte ouest de la Corse.
Le Golo, fleuve le plus important de Corse prend également source à ses pieds !

Montée au refuge Cuittulu di i Mori
Montée vers le refuge de Ciuttuli di i Mori au pied du col des Maures et de Paglia Orba

Les couleurs des roches qui composent les flancs de Paglia Orba sont remarquables, par leur constitution volcanique et par les couleurs qu’elles transmettent qui vont du rouge profond au vert émeraude !

Les couleurs chaudes de Paglia Orba
Le flanc sud de Paglia Orba, à partir du col des Maures

Cette ascension bien que facile, nécessite des notions de montagne. En effet, il faut à minima être à l’aise en escalade facile (niveau environ 3b). Néanmoins, les passages difficiles sont équipés de spits.

Par beau temps et avec un niveau suffisant, cette ascension peut se faire sans matériel d’escalade. Par contre, si dans le groupe des personnes sont moins à l’aise, il sera prudent de les encorder dans les deux passages que je décrirai ci-dessous. Une cheminée en pied de paroi et une vire vers la sortie de la première partie de l’ascension.

Départ du refuge de Ciuttulu di i Mori (étape du GR20).

  • Temps de monté 2 heures
  • Temps de descente 2 heures (par le même itinéraire qu’à la monté)
  • Dénivelé positif 637 mètres

La trace GPS :

carte ascension paglia orba

En cliquant sur le logo ci-dessous vous pourrez télécharger la trace GPX de mon ascension.

Fichier GPS Paglia OrgaProfil du dénivelé Paglia Orba

L’ascension en détails :

Derrière le refuge la Col des Maures

Au départ prendre derrière le refuge le sentier qui monte en oblique vers le col des Maures (2155 m). On l’atteint en une vingtaine de minutes et le sentier est très bien marqué jusqu’au col.

Montée au col des Maures
Montée au col des Maures. A droite le flanc sud de Paglia Orba

Au départ prendre derrière le refuge le sentier qui monte en oblique vers le col des Maures (2155 m). On l’atteint en une vingtaine de minutes et le sentier est très bien marqué jusqu’au col.

Ensuite, il faut tourner à droite pour emprunter le flanc sud-ouest de Paglia Orba à l’opposé du Capu Taffunatu. À cet endroit, il faut faire attention à bien longer l’arrête la plus à gauche face à la paroi car de nombreux Cairns partent dans tous les sens !

Refuge Ciuttulu Di I Mori
Vue depuis la paroi sur la montée au col des Maures depuis le refuge

Très vite les premiers passages d’escalade

Très rapidement la pente caillouteuse se transforme en paroi qu’il faut escalader. Une première cheminée oblige, sur une vingtaine de mètres, à faire attention et à bien la repérer (les prises, les passages) pour ensuite pouvoir la redescendre facilement au retour. Ceux qui ne sont pas à l’aise en escalade commenceront, dès ce passage, à peiner. Une corde peut donc les rassurer !

la première cheminée de paglia orba
Au pied de la première cheminée

Durant la monté le trou du Tafunatu, en face, se révèle dans toute sa splendeur !

capu tafunatu
Capu Tafunatu

Puis, la voie s’oriente un peu à droite de la paroi Ouest de Paglia Orba, par des passages de dalles successifs sans difficulté particulière, pour arriver à une dernière cheminée facile qui conduit à une vire.

Le passage de la vire

Cette vire est exposée car elle surplombe un à pic d’environ 500 mètre en face ouest de Paglia Orba. Un spit permet d’assurer les grimpeurs. À la sortie de la vire, qui fait environ 3 mètres, on escalade immédiatement à droite un petit couloir facile qui permet d’atteindre le sommet du ressaut rocheux.

La vire de Paglia Orba
La vire de Paglia Orba

Ensuite, on redescend (D- = 150 m) la brèche de la chèvre puis, on remonte par un sentier facile dans les pierres sur la pente en face et à gauche, jusqu’au sommet de Paglia Orba.

Plateau sommital de Paglia Orba
Le plateau sommital. Dernière étape facile à franchir

Le sommet !

Après la paroi, une simple pente douce jusqu’au sommet !

sommet de paglia orba
Paglia Orba, le sommet !

Les temps :

  • 1/2h du refuge au pied de la paroi
  • 1h du pied de paroi jusqu’à la brèche de la chèvre
  • 1/2h de la brèche de la chèvre au sommet
  • Au moins 1/2h de bonheur au sommet !

La descente se fait par le même chemin. La difficulté est que dans cette paroi tout se ressemble. Il faut donc être vigilant à la monté et se retourner régulièrement pour bien mémoriser les passages. Ne comptez pas trop sur les Cairns qui sont nombreux et dont pleins se trouvent à des endroits incongrus !

La trace GPS que je vous transmets, vous aidera à garder le bon cap. Néanmoins attention, car en paroi les GPS sont souvent moins précis par le manque de satellites captés.

Pour ce qui est du sac de course, je vous recommande de vous alléger au maximum et de ne prendre que le strict nécessaire. Ceci facilitera votre équilibre et donc votre agilité en escalade.

À la montée du col des Maures le matin (nous sommes parti vers 6h) nous avons eu la chance de voir un petit groupe de Mouflons sur les pentes sud de Paglia Orba. Malheureusement trop loin pour pouvoir en faire une photo exploitable 🙁

Pour moi et mon ami, cette ascension restera comme la plus grande émotion de notre traversée de la Corse par le GR20 !

Article complémentaire

Pour approfondir le sujet :

La page Wikipédia consacrée : https://fr.wikipedia.org/wiki/Paglia_Orba

0 Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.